Fiscalité internationale : réussite de Louis Tornay

Après avoir obtenu le diplôme d'expert fiscal au niveau suisse et atteint un niveau avancé en anglais commercial, il devenait évident, pour Louis, de mieux essayer de comprendre l'aspect international du droit fiscal. Dans ce but et durant 2 années, il a suivi les cours de fiscalité internationale à l'Université de Bourgogne à Dijon, en France afin d'obtenir le diplôme international de droit fiscal européen (DIDFE).

Le contenu des cours concernait principalement la fiscalité européenne. Auprès d'intervenants de très haute qualité, de nombreux sujets ont été abordés tels que notamment les problématiques de domiciliation fiscale, d'établissement stable, de TVA européenne, des prix de transferts, de l'imposition des successions ou encore de la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE).

 

La formation s'est terminée en juin 2018 par un grand oral sur des sujets à tirer au sort. L'exercice s'est bien déroulé étant donné que Louis a obtenu son diplôme universitaire, avec une note de 16 sur 20, soit à la première place de la volée, ex-aequo avec un collègue français.

 

Si le niveau de difficulté de la formation n'était pas comparable à celui de l'expertise fiscale, ce diplôme a néanmoins demandé un travail certain, dans un domaine qui est, lui, d'une complexité quasi infinie. En plus de nombreuses connaissances, cette formation aura permis aussi de sortir des habitudes et de créer un réseau avec des professionnels de la branche à l'étranger.

 

Après plus de 15 ans de formation sans interruption, dont notamment l'entier de sa présence au sein de la Fiduciaire de l'Entremont SA, Louis va désormais se concentrer complètement sur son activité professionnelle, dans le domaine de la fiscalité, où la plus-value à apporter peut parfois être énorme, suivant les cas.

 

La direction de la Fiduciaire de l'Entremont SA est heureuse de pouvoir offrir à ses clients une personne disposant des compétences supérieures en fiscalité pour un bureau de la taille du nôtre.