Impôts et acomptes - explications rapides

Vous avez également reçu les acomptes sur l'impôt 2018 de la part du canton et de la commune concernée. Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la réception du bordereau définitif, nous vous remettons, ci-après, quelques rappels importants afin d'éviter des intérêts de retard.

Rappels :

Vous recevez les acomptes pour l'année fiscale 2018, qui sont en lien avec vos revenus actuels et avec la déclaration d'impôts que vous remplirez l'année prochaine soit en 2019.

La déclaration d'impôts que vous venez de recevoir concerne l'année 2017 et les revenus y relatifs. Ce sont donc les acomptes payés l'an dernier qui viendront en déduction du bordereau final sur cette déclaration.

 

Les acomptes :

Le montant des acomptes est généré automatiquement sans intervention humaine, de sorte qu'il peut être complètement faux, si la situation civil (mariage, séparation, divorce) ou financière (augmentation, baisse des revenus) a changé. Il vous incombe de faire le nécessaire correctement, cas échéant de provisionner un futur solde plus important.

 

Les intérêts : 

Des intérêts moratoires sont dus si les acomptes ne sont pas payés dans le délai octroyé. Par contre, aucun rappel ne sera envoyé si vous ne payez pas les acomptes.

Suivant les communes, aucun intérêt rémunératoire n'est reversé, même si vous versez la totalité en une fois.

Un intérêt compensatoire négatif vous sera facturé même si vous avez payé ce qui vous a été demandé lors des acomptes mais que le bordereau final est plus élevé que ces derniers. L'intérêt est facturé uniquement si il est supérieur à Fr. 500.- avec un début du calcul des intérêts au 01.04.2019 pour 2018 et au 01.04.2018 pour 2017. Soyez attentifs afin d'éviter une mauvaise surprise d'autant plus que l'on ne peut pas prévoir à quelle date la taxation définitive sera effectuée par le service cantonal des contributions.

La déclaration d'impôts est un devoir annuel qui mérite un minimum votre attention, en particulier pour les indépendants, l'enjeu étant, comme vous le constatez, loin d'être négligeable.